Les services de l’État se mobilisent pour accueillir les déplacés ukrainiens

institutions, territoiresLe mardi 19 avril 2022

Pour répondre aux engagements de notre pays et à l’élan de solidarité qui se manifeste sur le territoire, les services de l’État se mobilisent afin de construire un dispositif d’accueil des déplacés ukrainiens.

Depuis le début du conflit en Ukraine, pas moins de 850 autorisations provisoires de séjours ont été délivrés en Isère pour 1500 personnes qui se sont présentées à la préfecture. Un afflux massif qui a également un impact sur les infrastructures de notre territoire comme les écoles, avec plus de 200 élèves accueillis à travers le département.  

Deux types d’hébergements sont proposés pour le moment, dans l’attente de trouver des solutions plus pérennes :

  • l’hébergement de première urgence : les familles ou groupes sans solution d'hébergement à leur arrivée sur le territoire de l’Isère, se voient proposer un lieu d'accueil pour quelques jours : chambres d’hôtel, lieu d’accueil communal ou auberge de jeunesse ;
  • l’hébergement transitoire : afin de fluidifier les arrivées, notamment en cas d’arrivée massive, il est préconisé d’ouvrir des hébergements transitoires diffus ou collectifs pour une durée de 2 à 3 mois (centres de vacances, accueils collectifs de mineurs ...), le temps d’une orientation vers un logement plus pérenne.

Jusqu’à présent, 119 personnes ont été orientées vers le SAS d’hébergement. La générosité de nos citoyens est aussi à mettre en avant, avec le recensement de 94 logements dans le département, offrants ainsi 385 places.

En matière d’emploi, les ressortissants ukrainiens installés sur le territoire souhaitant avoir un emploi, ont la possibilité de s’adresser à Pôle Emploi, où ils bénéficieront des dispositifs de droit commun, y compris des formations.

Enfin, deux fonds de concours ont été instaurés pour permettre aux collectivités et entreprises d’apporter une aide financière aux populations victimes. Ces fonds sont le FACECO (pour les collectivités) et le FCE (pour les entreprises).