Budget 2022 : Accompagner la reprise

plf, budgetLe jeudi 30 septembre 2021

Le projet de loi de finances (PLF) 2022 est tout d'abord un PLF qui accompagne la reprise de l'économie française. La croissance pour 2021 est prévue à 6%, plus forte qu’attendue. 

La croissance se maintiendra à un niveau élevé en 2022, à 4%. L'activité reviendrait ainsi à son niveau d'avant crise dès la fin de l'année 2021, ce qui nous permet de sortir des dispositifs d'urgence. 

La très bonne reprise de l'activité, grâce aux dispositifs d'urgence et de relance, permet de réduire le déficit public qui baisse en 2021 comme en 2022, par rapport à l'année précédente. Il s'établit dès 2022 en dessous de 5%. Ces bons résultats permettront d'entamer une baisse de la dette sur PIB dès 2022, malgré le financement du dernier tiers de France Relance en 2022. 

Concernant la « dépense crise Covid », il est prévu un amortissement de la dette Covid (165 Md€) via l’affectation de 6% des recettes de la croissance pour son remboursement dans le temps. 

C'est aussi un PLF de continuité et de bilan de la politique budgétaire du Gouvernement et de la majorité, en terminant les politiques entamées depuis le début de la législature (régalien avec justice, intérieur et défense ; éducation nationale et jeunesse ; transition écologique principalement).

La législature se solde ainsi par une baisse de 50 Mds€ de prélèvements pour les entreprises et les ménages. En 2022, sont ainsi menées à bout la suppression de la Taxe d’habitation sur la résidence principale de l'ensemble des ménages, ainsi que la baisse progressive à 25% du taux de l'Impôt sur les sociétés. Le taux des prélèvements obligatoires baisse à 43,5% du PIB contre 45,1% en 2017. On retrouve ainsi le taux de prélèvement obligatoire qui existait avant la crise de 2008 ! 

Ainsi, la réalité des chiffres sur le pouvoir d’achat est également à saluer : + 1,6% entre 2017 et 2022 !