Conséquences des confinements sur la santé des enfants

santé des enfants, covid 19Le lundi 19 juillet 2021

J’ai interpellé le ministre de la santé sur les résultats de l’enquête menée dans l’Allier et le Puy-de-Dôme auprès de 90 enfants de CE1 et CE2 et qui constate que les confinements ont eu des conséquences non négligeables sur leur poids et leur souffle, et qui pourraient entraîner de futures maladies chroniques.

Dans un article du journal Le Monde, Martine Duclos (chef du service de médecine du sport au CHU Clermont-Ferrand, qui dirige l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité), qui coordonne ce travail résume que « Les chiffres sont catastrophiques ». En un an, leur indice de masse corporelle a augmenté de 2 à 3 points en moyenne. « Nous n’avons jamais vu ça, s’alarme-t-elle. Des enfants sportifs, sans aucun problème de santé, aucun problème de poids, ont grossi de 5 à 10 kg, du fait de l’arrêt de la pratique sportive. Et tous n’ont pas repris l’activité physique. ». Alors que 17 % des enfants en France sont déjà concernés par l’obésités, ces résultats sont inquiétants.

De plus, leurs capacités cognitives auraient baissé d’environ 40 %. « Un an de confinement a été catastrophique, à un moment essentiel de plasticité neuronale ».

Face à cet enjeu majeur de santé publique, je l’ai interrogé sur ce que le Gouvernement compte mettre en œuvre.