Interdiction des « vaches à hublot »

agriculture, bien être animal, expérimentation animaleLe jeudi 27 juin 2019

J’ai saisi le Ministre de l’écologie sur le sort des « vaches à hublot », porteuses de canule permettant un accès direct à leur panse dans le cadre d’étude sur l’alimentation et la digestion des bovins ; dans le but d’optimiser la productivité des animaux d’élevage.

Cette pratique est inutile et cruelle, bien d’autres solutions existent, en effet, pour faire ce type de recherches sans faire souffrir les animaux.

Les laboratoires où ont lieu ces pratiques font également des expériences inhumaines sur des poulets, des lapins ou des cochons, toujours dans le but d’améliorer la rentabilité des animaux issus de l’élevage intensif. En résulte des produits alimentaires de piètre qualité, voir nocifs pour la santé des consommateurs et des conditions de vies inacceptables pour les animaux concernés.

Je lui ai donc demandé comment le Gouvernement allait concrètement faire cesser ces pratiques d’un autre temps.