Lutte contre la haine sur Internet

prévention, internetLe vendredi 12 juillet 2019

La proposition de loi visant à lutter contre la haine sur Internet a été adoptée à l’Assemblée nationale le 9 juillet dernier.

Ce texte permettra de lutter contre la recrudescence des discours violents et de haine sur Internet et les réseaux sociaux :

  • Au 1er trimestre 2019, le nombre de propos agressifs ou haineux sur les réseaux sociaux représente près de 15% des propos analysés ;
  • De plus en plus de jeunes en sont victimes ;
  • Pour 58% des Français Internet est le principal foyer des discours de haine.

Il s’agit de :

  • Renforcer l’efficacité de la réponse judiciaire ;
  • Responsabiliser les plateformes dans la lutte contre la haine sur internet ;
  • Susciter une prise de conscience sociétale ;
  • Trouver le juste équilibre entre protection des personnes et liberté d’expression.

Il faudra d’abord agir sur la conscience et sanctionner les comportements en refusant de s’y habituer.

Lors des discussions, avec mes collègues du MoDem nous avons pu dégager des accords sur des éléments aussi importants que l’obligation de retrait ; la sanction pour non-respect de cette obligation ou l’allégement du formalisme des notifications de contenus haineux.

Ce texte incite aussi à la responsabilisation des opérateurs de plateformes. Il n’était plus acceptable qu’ils se cachent derrière un principe de « neutralité », pour laisser se développer des discours de haine qui ne sont tolérés nulle part ailleurs.

L’essentiel se jouera évidemment par la suite par l’intermédiaire d’une sensibilisation dès le plus jeune âge et ce texte va dans le bon sens.