Protéger 30 % de la planète

environnement, ecologie, biodiversitéLe mercredi 29 janvier 2020

J’ai interpellé la ministre de l’écologie sur la 15ème Conférence des parties sur la biodiversité (COP15) d’octobre 2020, qui aura lieu en Chine.

Dans le cadre des travaux préparatoires, la Convention pour la biodiversité biologique (CBD) propose de protéger au moins 30 % de la planète d'ici 2030, afin de mettre fin à la disparition de la biodiversité. La CBD propose de « protéger les sites d'importance particulière pour la biodiversité au moyen d'aires protégées et d'autres mesures efficaces de conservation par zone, couvrant au moins 30 % des zones terrestres et marines avec au moins 10 % sous stricte protection. ».

Elle reprend les conclusions du Groupe international d’experts sur la biodiversité de l’ONU de mai 2019, qui soulignaient le rôle « de l’agriculture, de la déforestation, de la pêche, de la chasse, du changement climatique, des pollutions et des espèces invasives dans la dégradation accélérée de la nature. ».

Face à la 6ème extinction de masse à laquelle notre planète doit faire face, il faut agir et vite. Je lui ai demandé qu’elle était la position du Gouvernement.