Stocks de médicaments

santé publique, médicamentsLe mercredi 30 septembre 2020

J’ai interrogé le ministre de la santé sur les stocks de médicaments en France.

En effet, dans un article du 24 septembre dernier, le Journal Le Monde révèle s’être procuré des données confidentielles de Santé publique France, qui démontrent « qu’à la veille de la pandémie l’État était dépourvu de masques, mais aussi d’antiviraux et d’antibiotiques. ». Les diminutions ont concerné toutes les lignes, au cours des dernières années. « Entre 2015 et 2019, la taille du stock a en effet été divisée par deux, tant en volume qu’en valeur. On est ainsi passé en cinq ans de 86 millions d’unités d’antibiotiques à 12 millions, de 141 millions d’unités d’antidotes à 96 millions, et de 303 millions d’antiviraux à 51 millions. Les masques FFP2 ont quasiment disparu tandis que le nombre de masques chirurgicaux est passé de 795 millions à 459 millions. Cette chute s’explique par le fait qu’une partie importante du stock était arrivée à péremption et a été détruite, sans que de nouvelles commandes soient passées. ». En 2018, 95 % du stock d’antiviraux aurait été périmé.

C’est pourquoi, face aux enjeux de santé publique que représentent ces chiffres, j’ai demandé si ces faits étaient avérés et où en sont les stocks de médicaments aujourd’hui.